Valeurs

Les actions du centre d’éducation et de thérapie cognitive s’appuient sur des valeurs qui ont été choisies comme étant favorables à l’épanouissement et au bien-être de l’individu. Elles sont partagées et respectées par l’ensemble des personnes qui y travaillent et sont attendues des bénéficiaires. Elles influencent aussi bien les relations entre individus, le mode de collaboration, la communication, la démarche pédagogique ou thérapeutique et les buts recherchés. Ci-après les valeurs de référence en application.

 I. Valeurs de collaboration et de fonctionnement

  1. Horizontalité – Le mode de coopération est horizontal. Il favorise la responsabilisation des individus, leur contribution aux résultats recherchés.
  2. Communication bienveillante – Le centre d’éducation et de thérapie cognitive favorise la communication bienveillante entre les personnes. Elle met en place des programmes de formation à l’intelligence émotionnelle et relationnelle.
  3. Formation – La formation continue dans le domaine de l’éducation, de la thérapie et de tout ce qui touche à l’humain est favorisée. Les nouvelles connaissances sont, dans la mesure des possibilités, intégrées dans la pratique.
  4. Ethique – Les principes éthiques de respect de la personne, d’acceptation, de différences individuelles et de bienveillance sont appliqués.
  5. Partenariat – Le partenariat favorise la collaboration, l’accompagnement et la réalisation du projet de la personne. Ce dernier reste maître de son projet. Exception est accordée pour les plus jeunes.
  6. Intelligence émotionnelle – Les rapports de pouvoir sur la personne sont exclus; les demandes valorisées et bienvenues; le droit d’affirmation, de différence de sensibilité est favorisé; la reconnaissance, la validation des opinions et des idées est continuellement mise en avant; le droit à l’erreur est acquis; la communication bienveillante est appliquée sans exception.

II. Valeurs d’accompagnement et de soutien

  1. Approche cognitive – Le modèle cognitif est appliqué pour l’accompagnement des personnes en difficulté du développement et d’apprentissage. Les émotions font partie intégrante de la démarche. L’approche cognitive est centrée prioritairement sur les processus et les représentations, sur la stimulation, la transmission des outils de pensée, l’apprentissage et l’application des conduites fonctionnelles de l’intelligence.
  2. Autonomie et autodétermination – Les stratégies intègrent des choix personnels, des apprentissages, des actions concrètes. Il est prévu une diminution progressive des soutiens, afin de susciter une autonomie maximale à long terme.
  3. Besoins – Pour le bien-être de chaque personne, quels que soient sa culture, son sexe, son milieu socio-économique, ses difficultés et le degré de limitation de ses capacités, la satisfaction des besoins est fondamentale.
  4. Individualisation – Chaque personne est unique, ses caractéristiques individuelles et ses besoins exigent des approches et des réponses personnalisées.
  5. Prise en compte de la globalité de la personne – Le travail permet d’appréhender l’ensemble de la personne et de ses besoins. La finalité, l’acceptation de la personne définit le projet.
  6. Priorité donnée aux buts et aux actions – Le projet individuel est prioritairement centré sur les buts de la personne et les actions qui y conduisent. Les rencontres permettent d’acquérir de nouveaux outils, de discuter et de dégager le chemin encore à parcourir.

Les commentaires sont fermés.